#Mali : Faillite d’une opposition qui veut gagner des élections perdues d’avance

Dans tous les grins du pays, salons feutrés de Bamako, presse écrite, chaines de télés nationales et fora de l’intelligentsia malienne, les élections présidentielles de Juillet 2018 font jaser plus d’un. Dans une pré-campagne mouvementée, près de 30 candidats ont entamé leur bataille pour le fauteuil présidentiel qu’occupe Ibrahim Boubacar Keita (IBK) depuis 2013, et chacun croit fermement en sa victoire. « Tout sauf IBK ! » crient certains ; « Boua ta bla ! » – en Français, « le patriarche ne lâchera pas ! » – chantent d’autres. Malgré les prises de position en faveur d’IBK, les revers de médaille dans le camp opposé et les attaques personnelles acerbes qui sont de bonne guerre, aucun candidat ne semble sortir du lot et faire mouche face au président sortant qui reste le favori à cette élection. Depuis Février 2015, l’opposition malienne bénéficie d’un statut officiel lui permettant d’exercer un contre-pouvoir… Le bilan de cette opposition, on en parle ? Continuer la lecture de « #Mali : Faillite d’une opposition qui veut gagner des élections perdues d’avance »

Le gouvernement togolais interdit les manifestations de l’opposition prévues cette semaine

Le ministère togolais de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités et locales a notifié ce week-end, aux dirigeants de la coalition de 14 partis de l’opposition, que leurs manifestations annoncées pour cette semaine, ne sont pas autorisées et ne devraient pas avoir lieu.

La coalition qui prend part au dialogue politique inter-togolais depuis le 19 février, projetait d’appeler à 4 jours de marches dans les grandes villes du pays dès ce mardi 20 mars, pour dénoncer la violation par la majorité présidentielle, des préalables convenus avant le début du dialogue. Continuer la lecture de « Le gouvernement togolais interdit les manifestations de l’opposition prévues cette semaine »