Mali – Soumaïla Cissé, Chronique d’une déchéance annoncée

La défaite est orpheline !!! Ça nous le savons depuis la fameuse citation de JFK qui dit ceci: «La victoire a cent pères mais la défaite est orpheline».
Notre champion de défaites n’avait certainement pas jaugé toute la portée de cette citation qui pourtant date.

La défaite est orpheline !!! Ça nous le savons depuis la fameuse citation de JFK qui dit ceci: «La victoire a cent pères mais la défaite est orpheline».

Notre champion de défaites n’avait certainement pas jaugé toute la portée de cette citation qui pourtant date.

Désormais esseulé, abandonné par tous ceux qui lui ont fait miroité une victoire certaine à l’élection présidentielle passée après avoir profité de ses largesses en termes d’espèces sonnantes et trébuchantes pour certains, et de véhicules 4×4 pour d’autres, celui qui a réussi la prouesse de saccager l’Opposition politique républicaine est désormais atteint du syndrome politico-dépressif.

Le choc de la défaite et la perte de l’attention publique ont eut un impact abrupt sur ses facultés mentales et ont altéré sa capacité d’analyse.

Sinon comment comprendre cette rebuffade du Président du FSD contre le Dialogue Politique Inclusif initié par lui-même ?

Selon son ancien directeur de campagne, l’Accord Politique de Gouvernance et le Dialogue Politique Inclusif sont des propositions du FSD et c’est bel et bien leur plateforme qui a fourni les éléments d’un accord politique le 20 Avril. Dès lors la paternité du Dialogue revient au FSD.

L’ancien allié de Soumaila Cissé affirme aussi que les réformes politiques et institutionnelles sont les revendications de 19 candidats malheureux à la présidentielle dont le maître du chaos.

Ainsi donc après les honneurs et la célébrité, celui qui a osé regarder les maliens dans le blanc de l’œil pour leur promettre SOUNDJATA CITY, ville chimérique plagiée d’un projet Algérien sombre dans la déchéance.

Délaissé par ses partisans les plus fidèles tel un suzerain déchu il en est réduit à s’afficher avec ses «vassaux» et s’en prend à tous ceux qui ne cautionnent pas ses sombres desseins.

Il rejette l’Accord politique de Gouvernance qui a eu un écho favorable au sein de la classe politique, critique le choix des personnalités qui composent le Triumviat alors que le Président de la commission d’organisation n’est autre que son ancien directeur de campagne chargé d’élaborer sa stratégie de campagne.

Rasta, son allié de circonstance a affirmé dans son grand Direct du 21 Août que le COFOP et le FSD ont conditionné leur participation à un Gouvernement de mission à la tenue d’un Dialogue National Inclusif et cela avant toutes réformes.

C’est dire que les plus fidèles alliés de Soumaila Cissé l’accusent d’être de mauvaise foi et Rasta va jusqu’à parler de petits esprits malins auxquels il faut administrer une piqure de rappel.

En ce moment unique de notre histoire ou nos compatriotes ont compris que le dialogue n’est pas un alternative mais une impérieuse nécessité pour sauver notre pays, le Chef de file de l’Opposition continue dans les petits complots malsains.

Qu’il n’oublie pas que  les 500 millions que l’état met gracieusement à la disposition du son Cabinet est l’argent du contribuable et que nous savons que ces fonds sont détournés au profit d’activités parallèles (financement des frais de voyage d’un membre de son Parti en Afrique du Sud pour prendre part au Congrès de l’Internationale Libérale) alors que ce dernier n’est pas membre du Cabinet.

Alors au lieu de crier au SCANDALE cher promoteur de SOUNDJATA City, revoyez  tous les dysfonctionnements liés à votre gestion des ressources allouées par l’état et  à ce rythme, on peut affirmer sans se tromper que vous êtes entrain de sortir de l’histoire politique du Mali par les égouts.

Fatoumata Sako

MUSIQUE: « Saké » intronise NABALÜM reine de l’Afro-Soul burkinabè

La sortie du clip NOKA, le 15 août 2018, aura confirmé tout le bien que les mélomanes africains pensaient d’elle à la suite de la présentation officielle de son album SAKE le 20 juillet 2018 dans a salle de conférence de Shamar Empire à Ouagadougou.

D’une voix assurée et rassurante celle qui est enregistrée sous le nom de Aminata Nabaloum à l’état-civile étale à travers le clip NOKA, sa maestria et tout le plaisir d’un voyage vocal dont seule elle semble détenir les secrets.

En effet, la voix veloutée de NABALÜM , laisse transparaitre toute sa générosité , à chaque fois qu’elle chante. Une voix dégagée de toute ambiguïté, précise et limpide, chargée de douceur, largement colorée et chaleureuse !

Sa passion du chant, elle la tient depuis l’enfance où toute petite elle imitait déjà les musiques qui lui passaient à l’oreille. C’est à Abidjan, dans le quartier populaire de Koumassi qu’elle naquit, et c’est là qu’elle apprend à devenir artiste au fil des années.

Auteure compositrice, originaire du Burkina Faso, NABALÜM est resté attaché à ses racines et tente de lui donner de nouvelles ailes dans son nouvel album “SAKE” aux sonorités Afro-Soûl , paru en juillet 2018, produit par le Label LA COUR DU NAABA qui en décidant de la produire, lui aura offert la couronne de « Reine » de l’Afro-Soul made in Burkina-Faso.

Lauréate VISA POUR LA CREATION 2016 de l’institut français et Kundé de la révélation en 2017, ce nouvel album, enregistré après une tournée dans 10 pays africains, connaît déjà un véritable succès et laisse entrevoir une grande carrière naissante pour cette sublime voix venu du pays des « Hommes intègres ».

Boub’s Sidibé

Production d’armes : la Russie détrône la Grande-Bretagne

Selon un rapport de l’Institut de recherche sur la paix internationale de Stockholm (Sipri) publié ce lundi, la Russie s’est hissée au deuxième rang des pays producteurs d’armes en 2017 derrière les Etats-Unis, une place jusque-là occupée par la Grande-Bretagne. « Les entreprises russes connaissent une croissance significative de leurs ventes d’armes depuis 2011 », a déclaré le chercheur Siemon Wezeman, dans un communiqué.

Selon un rapport de l’Institut de recherche sur la paix internationale de Stockholm (Sipri) publié ce lundi, la Russie s’est hissée au deuxième rang des pays producteurs d’armes en 2017 derrière les Etats-Unis, une place jusque-là occupée par la Grande-Bretagne. « Les entreprises russes connaissent une croissance significative de leurs ventes d’armes depuis 2011 », a déclaré le chercheur Siemon Wezeman, dans un communiqué.

L’industrie de l’armement russe représentait 9,5% des ventes des cent plus gros producteurs mondiaux en 2017 avec un chiffre d’affaires de 37,7 milliards de dollars (33 milliards d’euros), en hausse de 8,5% par rapport à 2016, selon le rapport. «Ceci est conforme à l’augmentation des dépenses de la Russie en matière d’achat d’armes pour moderniser ses forces armées», a ajouté le chercheur. En septembre, le pays a par ailleurs conduit les plus vastes manœuvres militaires de son histoire en Extrême-Orient, dénoncées par l’Otan comme la répétition d’«un conflit de grande ampleur». L’étude ne prend pas en compte le cas de la Chine, pour laquelle aucune donnée n’est disponible, note le Sipri.

Les Etats-Unis, quant à eux, restent largement en tête du classement de Sipri. A eux seuls, les producteurs américains représentaient 57% du total des ventes en 2017, avec 42 entreprises dans le top 100 pour un chiffre d’affaires cumulé de 226,6 milliards de dollars. «Les entreprises américaines bénéficient directement de la demande constante d’armes du ministère américain de la Défense», a expliqué Aude Fleurant, directrice du programme de recherche sur l’armement et les dépenses militaires dans le communiqué de Sipri.

Loin derrière le premier fabricant mondial, l’américaine Lockheed Martin (44,9 milliards de dollars de revenus) ; Almaz-Anteï, première entreprise russe du classement, se place au 10e rang avec un chiffre d’affaires de 8,6 milliards de dollars (+ 17% par rapport à 2016). C’est la première fois que le pays parvient à hisser l’une de ses entreprises dans le top 10. Neuf autres groupes d’armement russes figurent dans le classement des 100 premiers producteurs mondiaux.

S. S.

SOURCE : AlgeriePatriotique.com

Bientôt un numéro d’identification biométrique unique pour chaque #togolais

Lors du dernier Conseil des Ministres tenu ce mercredi au Palais de la Présidence, le gouvernement a approuvé un projet d’identification nationale biométrique dénommé « e-ID TOGO ».

En effet, ce projet vise à doter chaque citoyen togolais ou tout individu résidant sur le sol togolais d’un numéro unique d’identification biométrique. Notons que ce projet s’inscrit dans le cadre du processus de modernisation et de réforme de l’administration publique engagé par l’Etat togolais. Continuer la lecture de « Bientôt un numéro d’identification biométrique unique pour chaque #togolais »

Cinq pays d’Afrique de l’Ouest valident le mécanisme Entente Renseignements à Lomé

Les ministres de la Sécurité et des Frontières du Bénin, du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire, du Niger et du Togo ont validé samedi, à Lomé, le mécanisme Entente Renseignements pour la lutte contre la criminalité transfrontalière dans l’espace du Conseil de l’Entente, qui regroupe ces cinq pays d’Afrique de l’Ouest.

Patrice Kouame, Secrétaire Exécutif du Conseil de l’Entente, a estimé qu’il fallait maintenant mettre aux normes les services de renseignement de chacun des cinq pays qui le composent.

« Du travail reste à faire pour les mettre aux normes », a-t-il estimé, expliquant qu’une fois cette tâche accomplie, un système commun leur permettrait d’échanger leurs renseignements. Continuer la lecture de « Cinq pays d’Afrique de l’Ouest valident le mécanisme Entente Renseignements à Lomé »

Togo : Faure Gnassingbé soutien les jeunes talents du foot

Lomé, la capitale Togolaise a abrité samedi la grande finale du concours « Graines du Togo ». Une initiative du sélectionneur national, Claude Leroy, et qui est réservée aux jeunes footballeurs nés entre 2002 et 2005  et footballeuses nées entre 2000 et 2003.

Le concours « Graines du Togo  a pour objectif principal de détecter les jeunes talents encore cachés dans les coins et recoins du Togo. Parrainé par le président de la République, Faure Gnassingbé, le concours « Graines du Togo 2018 », vise donc à dénicher les jeunes talents cachés sur l’ensemble du territoire, afin de disposer d’une cartographie des meilleurs jeunes footballeuses et jeunes footballeurs potentiellement doués pour la pratique du football de haut niveau. Continuer la lecture de « Togo : Faure Gnassingbé soutien les jeunes talents du foot »

«African woman awards Benelux»: la #Togolaise Rachel Amegee primée

La togolaise Rachel Amegee, artiste de la chanson gospel vient de remporter le prix de l’excellence « Afrian woman awards Benelux », deuxième édition. C’est un évènement qui récompense le savoir-faire des femmes africaines vivant au Luxembourg.

C’est son premier album gospel « For your glory », composé de douze titres et qui véhicule les messages de Dieu, d’amour, de tolérance, de foi qui lui a valu ce prix. Rachel Amegee est donc la première femme togolaise à recevoir cette distinction. La cérémonie de remise a eu lieu le samedi dernier au Luxembourg. Continuer la lecture de « «African woman awards Benelux»: la #Togolaise Rachel Amegee primée »